Du retard au jardin...

Publié le par Claude

Du retard au jardin...

En ce mois de mai le printemps 2016 n'est pas encore au beau fixe, et le retard se fait vraiment sentir dans le jardin.

Tout à commencé avec un soucis de santé (de la mécanique) qui ne m'avais pas permis de préparer les plantes bandes et de démarrer les semis précoces. Maintenant que cela est fait c'est la météo qui joue avec la température, et le tout fait qu'au potager le retard se fait ressentir.

Seuls, les radis et les salades semés sous nylon donnent un très bon rendement.

La mise en place des tomates est beaucoup plus délicate même avec des housses de protection, et là encore se sont les températures de cette période qui freinent sérieusement le développement des plants. Par crainte d'apparition de mildiou prématurément j'ai déjà réalisé un premier traitement à la bouillie bordelaise et donné du purin d'ortie.

Au niveau fleurs cela à moins d'incidence et les glaïeuls et les dahlias pointent pour évoluer à un rythme normal.

Une telle météo est favorable à pucerons...

En effet cette température qui joue au yo-yo favorise largement le développement des pucerons sur les pommiers et des pucerons noirs sur mes haies d'hibiscus et le cerisier. Même si je doute de l'efficacité par rapport à la météo trop fraîche pour la saison, j'envisage de faire un traitement naturel avec du savon noir et un second de purin de rhubarbe.

A ce jour le seul vrai remède à tous cela reste le soleil, alors restons positif !

Les tomates font la gueule...
Les tomates font la gueule...

Les tomates font la gueule...

Différents pucerons s'installent sur les pommiers, les hibiscus et le cerisier....
Différents pucerons s'installent sur les pommiers, les hibiscus et le cerisier....
Différents pucerons s'installent sur les pommiers, les hibiscus et le cerisier....

Différents pucerons s'installent sur les pommiers, les hibiscus et le cerisier....

Publié dans Jardinage

Commenter cet article