Le chemin des digitales...

Publié le par Claude

N'ayant pas pu dormir, j'ai décidé de me lever à 3h30 et d'aller en montagne et plus particulièrement dans le secteur du Nideck. Au programme une randonnée et évidemment des photos.

Il est 4h et je suis quasiment seul sur la route tout en traversant quelques communes de la route des vins d'Alsace et me voici dans la montée vers le Nideck. 

Prudence, car le secteur est réputé riche en gros gibier, comme les cerfs, sangliers et chevreuils. Mais pour l'instant seul est renard a traversé la route. 

Je viens de passer devant la maison forestière du Nideck et il fait encore très sombre alors qu' il me reste 3-4 km à faire pour garer ma voiture, et soudain dans mes phares, une petite hard de biches, de bichettes et de faons. Il s'agit de 6 animaux qui se mettent sur talus du bas-côté de la route.  A peine quelques centaines de mètres plus loin, un faon saute sur la route et me force de freiner sérieusement. Il repart vite fait chez sa mère et chez la bichette de l'an passé. 

Tranquillement les trois animaux m'observent alors que mon appareil photo est dans le coffre de ma voiture. 

J'arrive au parking du Col des Pandours, et pense que la chance sera avec moi en ce dimanche matin. 

Il est 4h56, et c'est le top départ pour l'aventure...

Il est 4h56, et c'est le top départ pour l'aventure...

Il ne fait toujours pas très clair, mais cela ne gêne pas car je veux pénétrer au coeur de ce massif forestier avant le lever du soleil.

Le gravier crisse sous mes chaussures, et je n'attends qu'un chemin enherbé afin de ne pas déranger la faune sauvage, car pour l'instant aucun animal en vue.

Je passe au carrefour du Brigadier Jérôme et peu de temps après au "Rocher du Pfaffenlapp" Il est 5h20 et temps de retenir cet instant avec quelques clichés.

Quel calme, que du bonheur...

 

.  

Une vue sur la vallée de la Bruche...

Une vue sur la vallée de la Bruche...

Il est temps de continuer vers mon objectif qui est d'observer et de photographier de cervidés, mais pour l'instant toujours rien, même au loin! 

Je traverse une belle futaie de hêtres, et là aussi rien! 

A 6h15 le soleil semble vouloir percer, mais cela n'est pas encore gagné. 

 

Les oiseaux chantent, la végétation est belle et au loin le soleil fait timidement son apparition. 

Je continue ma progression vers ce lieu lumineux, et me voilà repéré par deux renardeaux qui prennent la fuite. Et toujours pas de clichés mais la surprise de trouver de belles digitales de part et d'autres de mon chemin. 

Que du bonheur...
Que du bonheur...Que du bonheur...

Que du bonheur...

Le temps passe trop vite, il est déjà 7H15, et il est grand temps de casser la croûte! 

Je repère une belle souche pour m'installer et déguster quelques morceaux de cake que mon épouse avait réalisé hier. Merci à elle... 

 

 

 

Je profite de cet instant magique pour écouter les chants des oiseaux, et observer cette nature préservée. Je me sens seul au monde et j'en profite sans retenue. Je suis à environ à 580 mètres d'altitude.

Il est 7h30, un dernier repérage sur la carte IGN, encore un peu d'eau et c'est reparti....
Il est 7h30, un dernier repérage sur la carte IGN, encore un peu d'eau et c'est reparti....

Il est 7h30, un dernier repérage sur la carte IGN, encore un peu d'eau et c'est reparti....

Maintenant mes espoirs de croiser des cervidés se sont envolés et je ne focalise plus que sur la flore et ses superbes digitales. 

Elles sont en effet vraiment magnifiques, et ornent à merveille ce lieu exceptionnel. 

Un décor naturel vraiment très sympa!
Un décor naturel vraiment très sympa!Un décor naturel vraiment très sympa!
Un décor naturel vraiment très sympa!Un décor naturel vraiment très sympa!Un décor naturel vraiment très sympa!

Un décor naturel vraiment très sympa!

Mais ma randonnée n'est pas encore finie alors que j'arrive à une belle prairie à gibier, mais là aussi, rien de rien, donc je continue juste à admirer le cadre naturel. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais je constate que le ciel commence à s'assombrir, je n'ai pas le choix, je dois me diriger vers la voiture car avec la canicule de ces derniers jours je n'avais pas prévu cela.

Mon objectif photo ne sera donc pas atteint, mais comme un vieux solitaire, j'ai vraiment passé une excellente matinée. 

Merci à mère nature pour ces endroits exceptionnels
Merci à mère nature pour ces endroits exceptionnelsMerci à mère nature pour ces endroits exceptionnels
Merci à mère nature pour ces endroits exceptionnelsMerci à mère nature pour ces endroits exceptionnelsMerci à mère nature pour ces endroits exceptionnels

Merci à mère nature pour ces endroits exceptionnels

Il est maintenant 8h45 et me voilà de retour au parking. 

C'est ainsi que se termine cette sortie sans le moindre regret, mais avec la certitude que je reviendrai dans le secteur. 

 

Publié dans Nature, Photos, Récits

Commenter cet article