Une seconde sortie au brame.

Publié le par Claude

Après le succès de ma première sortie au brame des cerfs, j'ai décidé d'y retourner avec un nouvel objectif à atteindre. En effet ce dernier est nul autre que de faire des clichés de cerfs coiffés quelques soit l'âge.

C'est en début d'après-midi que je pars plus du boulot pour me rendre directement en forêt. Sur la route qui monte vers ce lieu magnifique il y a très peu de monde, mais le ciel se couvre de plus en plus alors que sur la plaine alsacienne le soleil brille généreusement.

Je gare la voiture et me change pour enfiler des vêtements adaptés à la journée. Un petit contrôle du matériel et me voilà sur les chemins et sentiers forestiers qui mènent vers l'endroit dont mon attente est très grande. 

Le chemin est tout d'abord en bon état et agréable car il m'emmène à travers un lieu très beau et agréable. Mais après un moment de marche il devient très difficile et même dangereux avec un mauvais équipement, mais me voilà arrivé. Un contrôle de la direction du vent, et il est maintenant urgent de m'installer derrière mon filet de camouflage que j'installe avec beaucoup de risque à la lisière de cette sapinière malheureusement entièrement dénudée à sa base. 

Avant de m'installer sur la chaise d'affût, je contrôle retire tout bois sec et pierre qui pourraient trahir ma présence si je ressens le besoin de bouger une jambe.

Me voilà fin prêt, et à quelques centaines de mètres les cerfs brament déjà très fort. Je me réjouis,  mais je m'aperçois aussi que la météo ne sera pas de la partie. Le temps passe et soudain les premières gouttes arrivent mais heureusement cela ne dure pas longtemps. 

Le temps passe doucement, alors que cela fait un petit moment que j'entends des craquements de bois et des pierres et soudains plus de brame, mais une compagnie de sanglier qui arrive assez rapidement. 

 

Après quelques minutes les sangliers reçoivent de la compagnie. Faons de biche, bichettes et biches sortent aussi de la forêt. 

J'ai l'immense chance de pouvoir observer un magnifique spectacle. 

Une seconde sortie au brame.
Une seconde sortie au brame.
Une seconde sortie au brame.
Une seconde sortie au brame.
Une seconde sortie au brame.
Une seconde sortie au brame.
Une seconde sortie au brame.
Une seconde sortie au brame.
Une seconde sortie au brame.
Une seconde sortie au brame.

Cette scène exceptionnelle, dure pendant plus de trois heures avec une météo très favorable. 

Malheureusement, je n'ai pas eu la chance d'observer de grands cerfs coiffés qui brament, mais cela n'est pas grave en soit, car sur un tel lieu rien n'est impossible mais juste reporté.   

Malgré tout, le temps passe trop vite à mon gout, et dois me résigner et remballer mon matériel pour retourner à la voiture et prendre la route du domicile.

Pendant tout le trajet, les images de cette magnifique après-midi, me reviennent en permanence, que du bonheur. 

Merci mère nature pour ce moment exceptionnel.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article