Une sortie avec les grimaces des chevreuils

Publié le par Claude

Après la pluie, le beau temps. 

Cela n'est pas un proverbe, mais bien une réalité sur laquelle j'ai misé récemment avec une petit sortie en début de soirée.

Celle-ci commence mal puisque j'ai oublié mon sac à dos avec mon siege. Bon, je vais faire avec et décide de m'installer sur une souche d'un arbre. Au bout de quelques minutes, cette position est très inconfortable. 

Je change de place et m'installe un peu plus loin sur un vieil arbre au sol. Une fois installé avec mon appareil, je commence l'attente en prenant connaissance, de l'actualité de la journée. Au bout de quelques minutes j'observe une cigogne à la recherche de nourriture. 

L'herbe des prairies naturelles du secteur commence à devenir un écran végétal qui à l'avenir protégera certaines espèces.

Quelques instants plus tard, j'aperçois deux brocards qui se coursent, je shoote malgré la distance.

Et voilà cela bouge en face avec l'arrivé de deux chevrettes. Je dirai que c'est la mère et sa fille de l'an passé.

C'est après quelques minutes, que le grand brocard reviens sur ces pas pour se joindre aux chevrettes qui broutent l'herbe encore légèrement mouillée par la petite pluie de l'après midi. 

Après son sérieux, il y a aussi de drôles de moments, en voici quelques clichés malgré la qualité photographique très médiocre. 

La photographie animalière est tout d'abord la sortie dans la nature avec plus ou moins de réussites selon les jours. 

Rigolo, non?
Rigolo, non?
Rigolo, non?
Rigolo, non?
Rigolo, non?
Rigolo, non?
Rigolo, non?
Rigolo, non?

Rigolo, non?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Malou 28/04/2018 10:03

Super et rigolo !