Le pic noir écorcheur, mais pas que!

Publié le par Claude

Sur le retour d'une sortie photo, je m'arrête pour jeter un œil sur un secteur où j'envisage de créer un petit affût photographique.

Malgré l'heure avancée et une température digne d'un mois d'été, j’emmène mon appareil. 

A peine arrivé sur place, je repère une tâche noire sur un tronc de peuplier au sol. Je pense à une corneille, mais non,  il s'agit d'un pic noir. 

C'est le plus grands des pics, et qui de plus a son propre style. pour l'instant ce dernier s'acharne sur l'écorce de ce peuplier.  J'ai vite réalisé qu'il fallait que je m'approche de lui car de nombreuses petites branches gênent pour faire quelques clichés.  J'entame donc une approche difficile puisque je suis à découvert. Petit à petit mon approche porte ses fruits puisque je peux enfin faire quelques photos.

 

Malheureusement ce moment de bonheur ne dure pas puisque le silence est brisé par des trials qui arrivent sur secteur...

Le pic qui était tellement affairé s'envole pour se cacher derrière un tronc d'arbre. C'est seulement qu'après quelques minutes qu'il réapparaît, mais une fois de plus assez loin de moi, mais je tente quelques clichés.   

Et c'est ainsi que se terminera cette rencontre, mais en levant mes yeux une nouvelle surprise s'offre à moi.

Tel un beau planeur, c'est un milan royal qui m'honore de sa présence sur le secteur.  C'est le premier de ce printemps 2020, alors autant en profiter.

Magnifique rapace...

C'est avec son regard que se termine cette petite séance pleine de surprises. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article