Le domaine du château de Kolbsheim

Publié le par Claude

Le domaine du château de Kolbsheim

Par cet article j'ai voulu partager avec vous ce lieu souvent méconnu par de nombreuses personnes de la région et même du village.

Caché derrière son grand mur, on y trouve vraiment un univers exceptionnel. Bonne visite à tous...

  • Situé à 15 km au Sud-Ouest de Strasbourg sur la commune du même nom, le château de Kolbsheim, dominant la plaine d'Alsace, constitue avec ses jardins en terrasse à la française et, en descendant vers la Bruche, son parc à l'anglaise, un ensemble unique dans sa région.

Quelques repères historiques

 Le château actuel comprend deux ailes dont la plus ancienne, l'aile Ouest fut  construite en 1703 sur un site qui avait antérieurement abrité une demeure de maître appartenant à la famille MÜLLENHEIM-RECHBERG.

Le château passa à la famille des barons von FALKENHAYN, originaires de Silésie.

Sous l'Empire, il fût acquis par Charles de DARTEIN, commissaire général des fontes de l'artillerie de Strasbourg.

En 1843, Jean Georges HUMANN, député du Bas-Rhin puis Ministre des Finances de Louis-Philippe, premier alsacien à devenir ministre, devint propriétaire de l'ensemble et entreprit la construction de l'aile Sud.

Son fils Théodore, né dans les lieux, sera maire de Strasbourg de 1864 à 1870. (On lui doit l'évacuation vers la Suisse des femmes et enfants de la ville lors des bombardements prussiens de 1870.)

Depuis 1874, il appartient à la famille GRUNELIUS.

 

   Le château

        Château et communs s'organisent autour d'une cour fermée, accessible par un portail surmonté d'une balustrade.

Orientée à l'Ouest, la façade principale (début du XVIIIème siècle) développe sept travées sur deux niveaux couverts d'un comble brisé. L'effet de symétrie est obtenu par les deux pavillons latéraux implantés de biais et couverts d'un toit à l'impériale.

Une galerie intérieure relie cet édifice au logis Sud (moitié du XIXème siècle) inférieur d'un niveau. De cette aile, on bénéficie d'une vue privilégiée sur le parc et au-delà sur toute la plaine.

L'intérieur du bâtiment principal a été réaménagé dans les années 1930 dans un style épuré, par Alexandre GRUNELIUS selon les plans de l'architecte Pierre BARBE.

 

Les jardins et le site

         "Je rêve à la paix de votre terrasse d'où l'on peut voir le monde sans être du monde."

                                                                                                   Jacques Maritain (philosophe)

Le parc, dominant la plaine d'Alsace, est organisé selon deux axes principaux:

La terrasse supérieure Est-Ouest, devant la perspective du château et les terrasses inférieures en gradins vers le Sud face à la plaine.

Le parc, en grande partie rasé pendant la guerre de 1914/18, fut entièrement recréé à partir des années 20 par Alexandre Grunélius, qui lui donna son dessin actuel :

Une partie supérieure "à la française" ornée de topiaires de conifères, de banquettes de buis autour de statues et de pièces d'eau, qui se fond progressivement jusqu'à la Bruche, dans la pente d'un parc "à l'anglaise" ponctué d'arbres centenaires.

 On retrouve dans les jardins les témoignages de l'aventure spirituelle que vécurent Antoinette et Alexandre GRUNELIUS dans leur amitié avec les philosophes Jacques et Raïssa MARITAIN, qui sont enterrés dans le cimetière du village.

La chapelle familiale construite par l'artiste autrichien Victor HAMMER ainsi que le chemin de croix du sculpteur Philippe KAEPPELIN sont les éléments marquants de ce cheminement.

Poussez le portail et découvrez d'agréables trésors du lieu: 

 

Une visite s'impose vraiment car il est ....

simplement magnifique... 

ce jardin à la française ! 

avec les diverses tourbières et bien plus encore. 

Mais quittons les terrasses du jardin à la française et allons nous promener dans le parc à l'anglaise...

 

L'accès vers la partie plus "nature" 

 Le pont qui enjambe un petit cours d'eau tranquille...

 

Aulnes, platanes, chênes, frênes, tulipiers et bien d'autres espèces sont présentent dans cette propriété privée. 

Une vue sur le clocher du village

 

et ici comme ailleurs l'automne s'installe...

 et c'est simplement magique, mais il y a... !

 La menace du Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO)

             Aujourd'hui l'esthétique et la paix de ce lieu sont menacées par le projet d'autoroute dit Grand Contournement Ouest de Strasbourg, dont le tracé prévoit de passer entre les deux communes de Kolbsheim et d'Ernolsheim dont les habitations sont distantes de moins d'un kilomètre.

Ce projet, en l'état, risque de porter atteinte à l'intégrité de ce site unique que constitue le parc de Kolbsheim et de créer des nuisances irréversibles tant visuelles que sonores, Kolbsheim étant de plus situé sur une colline.

Pour tout renseignement complémentaire, merci de me contacter par mail. 

Publié dans Château

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nell 28/09/2015 16:47

Bonjour Claude,
Quel charme que ce jardin. Tout y es apaisant. La nature est extraordinairement bien représentée. Avec l'automne cela doit-être magnifique. Bonne semaine.

Claude 28/09/2015 18:06

Merci Nell,
C'est en effet un lieu extraordinaire que j'ai effectivement la chance de pouvoir y accéder toute l'année selon mes envies.
En gros quand j'ai un peu de temps j'y suis 2 ou 3 fois par jour.
A bientôt
Cordialement

anais 26/09/2015 10:13

Bonjour Claude,
d'après avoir lu le discours interessant sur l'histoire du chateau, je me suis promené par les voies des parcs magnifiques. On voit que le jardinage est vraiement un art. Merci pour les belles fotos.
C' est dommage qu' on n' a pas trouvé d' autres routes plus loin de ce lieu historique et tranquille.
Bon fin de semaine.
Joachim

Claude 26/09/2015 12:48

Bonjour Joachim,
Tout d'abord merci pour ton commentaire.

Ce lieu est simplement magique et je suis particulièrement privilégié car je peux y accéder librement et ceci à tout moment.

Les photos de cet article date déjà, mais je vais les remplacer petit à petit.

Etant aussi sourcier et géobiologue j'y est découvert quelques secrets éléments inconnus des propriétaires, mais cela fera l'objet d'une autre publication.
Bon week-end à vous.
Claude